Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Asphalte 94

La genèse et la vie des 25 premières années de l’Asphalte 94

Dans les années 70 les coureurs sur route sont encore considérés comme des marginaux. Les responsables de la fédé ne voient pas d’un très bon œil ces contestataires qui préfèrent courir hors des stades. Dans les clubs c’est un peu la même chose. S’éloigner de la piste pour rejoindre la route c’est en quelque sorte déserter.

Les clubs où les routards sont toujours considérés comme faisant partie de la famille et où la cohabitation se passe plutôt bien sont très peu nombreux. Parmi eux le Saint-Maur Athlétique Club (SMAC) l’un des deux clubs de la ville. Au milieu des années 80, sous la pression de la municipalité, les deux clubs (SMAC et VGA) fusionnent. Dans cette nouvelle structure les coureurs sur route ne sont pas considérés à leur juste valeur et à la fin des années 80 plus de soixante-dix athlètes mutent, rejoignant principalement le CA Montreuil, l’un des plus grands et emblématiques clubs de France. Dans cette « usine à champions » ils ne trouveront pas l’ambiance et l’esprit qu’ils recherchent.

L’idée de créer un club uniquement tourné vers la course sur route germe dans l’esprit de certains.

Dominique Bontoux en est l’initiateur principal. En compagnie de quelques anciens de St Maur mais également d’athlètes venus d’autres clubs séduits par cette idée, il contacte les mairies, cherche un partenaire financier, rameute les troupes…

En 1992 l’idée se concrétise sous la forme d’une association loi de 1901 qui s’appellera Asphalte 94. « ASPHALTE » comme la route, le bitume, pour bien marquer son orientation et« 94 » pour préciser qu’elle s’adresse à tous les routards du département. La philosophie « courir pour le plaisir » est déjà présente.

Les choses s’enchainent rapidement.18 avril première réunion du futur bureau, 2 juin première AG concrétisant la fondation officielle de l’association, 15 juillet parution de la création au Journal Officiel.

Le premier bureau est constitué de Philippe Daugeard, Alain Iltis, Joël Chenevière, tous les trois toujours adhérents du club 27 ans plus tard et de Patrick Droit, Philippe Jullien et Daniel Ramos.

Dominique

Dominique

Philippe

Philippe

Alain

Alain

Joël

Joël

La première année l’effectif est de 35 membres dont quelques sympathisants auvergnats, rencontrés au hasard des stages effectués quelques années plus tôt. Ils adhèrent par sympathie envers ce nouveau club. Sur ces 35 pionniers 11 sont toujours adhérents en 2019.

Le 1er sponsor est la « SATHA » entreprise du bâtiment de Saint Maur qui fermera ses portes 2 ans plus tard, interrompant son mécénat. Le relais du partenariat est repris pas « Etudeval 94 » agence immobilière de Charenton chère à Patrick Kundurian, lui aussi toujours fidèle au club un quart de siècle plus tard. Il nous financera 13 années sans interruption jusqu’à ce que l’âge de la retraite arrivant, il envisage la cession de son agence.

L’entrainement se déroule au bois de Vincennes. Stade Pershing le mercredi pour la piste, circuit du lac Daumesnil le samedi pour l’endurance, parcours Jazy le dimanche pour le rythme. Pas de piste pour le week-end ? Qu’importe, tous les 100 m sont marqués sur les arbres tout au long de la petite boucle de 800 m.

Les rendez-vous proposés sont sportifs (compétitions et entrainements) mais également culturels (concerts, théâtres, variétés…). Le succès de ces activités s’amenuise au fil du temps et elles finiront par s’espacer puis disparaitre.

Internet existe bien sûr mais n’a pas encore fait son entrée partout. Le bureau communique essentiellement par un bulletin papier de quelques pages. Il est intitulé « KM42 » et envoyé aux adhérents par voie postale. Le n°0 sort en juillet 1992. Il est l’œuvre de Patrick Droit. Jean-Michel Objois prendra la relève début 1996 en publiant le n°10.

1993 : dès la première année la tradition des stages d’été en Lozère instituée sous d’autres couleurs se perpétue à Naussac. Cette tradition perdurera une dizaine d’années.

1994 : Organisation du premier marathon relais du Val de Marne au parc de Choisy. Cette épreuve qui comptera jusqu’à 1500 participants (375 équipes de 4 coureurs) sera pendant plusieurs années la course en relais la plus importante de France.

1995 : Première sortie club à Amboise sur un week-end.

1997 : Dominique Duflot remporte la 1ère édition du Challenge du Val de Marne.

1998 : Attribution par la ville du Perreux de la première subvention (2000 francs). Cette dotation, largement majorée au fil du temps, est reconduite chaque année depuis cette date.

2000 : Suite à la tempête de fin 99 et à l’impossibilité d’utiliser le parcours Jazy l’entrainement du dimanche quitte le bois de Vincennes et prend la direction du parc du Tremblay.

2002 : Organisation de la première édition du Téléthon devant la mairie du Perreux. Cinq autres éditions suivront jusqu’en 2007. Ciblée principalement sur les écoles de la ville le changement des rythmes scolaires (plus de classe le samedi) contraindra à mettre fin à cette action. En six éditions 78.000 euros auront été collectés pour la recherche médicale.

2005 : Parallèlement au marathon relais organisé le dimanche l’Asphalte 94 crée, le samedi, le 1er ekiden du Val de Marne.

2007 : Organisation par le club des championnats de France d’Ekiden au Parc de Choisy. Suite à ce défi réussi par l’Asphalte 94 l’organisation est reprise l’année suivante par le comité départemental du 94 avec aide technique du club.

2008 : A l’initiative de Philippe Hugault création de la section trail et à celle d’Anne Le Mouël de la section Athlé-Santé à l’intention des adhérents n’ayant pas la compétition pour objectif.

2008 : Premiers séjours en altitude. Entrainement trail (printemps dans les Pyrénées) et oxygénation (fin d’été à Megève).

2009 : Sollicité par la Mairie du Perreux qui est préoccupée par le déclin de la Course de la Rentrée le club propose des modifications d’horaires et de distance. Il s’investit davantage dans le domaine technique et logistique. Dès la première année la baisse de la fréquentation est enrayée.

2009 : A la demande des trailers Philippe Delacroix crée le blog « trail ». Constatant l’intérêt de ce mode de communication les blogs « route » et « marathon-relais » sont créés dans la foulée.

2013 : 20ème et dernière édition du marathon relais du Val de Marne. En 20 ans plus de 25.000 coureurs se seront affrontés autour du bassin du parc de Choisy.

2014 : Une nouvelle équipe prend en main l’organisation de la 1ère édition du Relais Nature. Mise en service du blog concerné.

2015 : L’effectif atteint son apogée avec 187 adhérents.

2017 : l’Asphalte 94 fête ses 25 ans.

Sur le plan sportif individuel les faits les plus marquants de ces 27 premières années auront été :

  • la victoire de Valérie Vallon aux championnats de France senior des 24 heures (2015) entraînant sa sélection en équipe de France (2016),
  • celle de Yann Guillerm au trail Luchon-Aneto (2014),
  • les 6 victoires au semi-marathon du Perreux de Christophe Darbonnens (entre 1997 et 2007),
  • la participation aux championnats de France Elite de cross de Christine Vidal (1997), de Lazare Mougel (1999) et d’Aurélia Truel (2006),
  • les titres de champions de France vétérans sur route de Pierre Koch (+80 ans) sur 10km (2013) et de Didier Lobo (+70ans) sur Semi Marathon(2018),
  • les secondes places aux France senior des 24 heures d’Olivier Graville (2017 - record du Val de Marne) et de Paul Fetet (2019).
  • les secondes places aux France masters de Didier Lobo sur le semi marathon et le 10 km (2019)

Sur le plan collectif les résultats les plus probants sont :

  • le critérium national des 10 km à Melun (1995) où, sans Christophe Darbonnens son meilleur élément blessé, 9 athlètes de l’Asphalte terminent en moins de 36’, 
  • le semi-marathon d’Evry (1996) où 8 athlètes du club terminent en moins d’1h18’,
  • la victoire par équipe avec record de l’épreuve (plus de 101 km) aux 6 heures de Maisons-Alfort (1996),
  • les nombreux titres départementaux en cross vétérans et en féminines, 
  • A noter également la 3ème place aux LIFA de cross obtenue à deux reprises par l’équipe féminine en 2003 et en 2005… mais seules les 2 premières places qualifiaient aux « France ».
Pierre

Pierre

Valérie

Valérie

Didier

Didier

Olivier

Olivier

Paul

Paul

Nul doute que d’autres pages restent à écrire… A vous de vous en charger !

Ecrit par Daniel C. sous le regard éclairé des anciens pour la relecture (Dodo, Philippe, Thierry, Didier) avec une pensée vers l'au-delà en direction de Paul-Dominique, Roger, Eric, Jean-Paul, en espérant que la liste ne s'allongera pas de si tôt.

Daniel

Daniel

Partager cet article

Commenter cet article

droit patrick 07/07/2020 12:06

Bonjour l'asphalte 94 quand j'ai lu cet article j'ai rajeuni de presque 30 ans, je vois que le club vit toujours bien, bravo et bonne continuation.

Nicolas KWONG-CHEONG 26/05/2020 09:36

Souvenirs d'une époque où nous étions jeunes, beaux et virevoltants. Bon disons au moins jeunes.

Daniel 12/04/2020 18:02

Hello Samir,
Je constate avec plaisir que la vie de l'Asphalte t'intéresse toujours ! Je te souhaite toute la réussite possible sous tes nouvelles couleurs. En attendant... reste bien confiné !

Samir 07/04/2020 13:29

Hello Daniel,
Super l'histoire du club.
Personnellement je ne la connaissais qu au travers l'histoire des anciens. Amities

Angela 31/03/2020 16:53

On ne se laisse pas abattu par le vent Daniel.
Toi tu es et reste une flamme éternelle, qui ne s’éteindra pas!
Restons positifs.

Angela 30/03/2020 14:28

Un grand merci Daniel pour ton récit à visée historique et sentimental lié au club.
Tu était le président du club à mon arrivée (il y a déjà 10ans), dans ce club auquel je me sens tant attachée.
Malgré ces quelques mois d’absence parmi nous, tu reste et resteras toujours la flamme mythique de notre club.

Daniel 30/03/2020 17:09

Merci Angela mais tu sais, toute flamme finit toujours par s'éteindre, surtout lorsqu'il y a du vent... et il y en a eu pas mal ces derniers temps ! Porte-toi bien.

Michel ROBERT 29/03/2020 14:31

merci Daniel, pour cette leçon d'histoire du club.
merci aussi à tous ceux qui ont fondé ce club oh combien sympathique et merci de celles et ceux qui lui ont offert ses plus lettres de noblesses. Merci enfin à celles et ceux qui s'y sont impliqués et à celles et ceux qui ont pris le relais pour que l'Asphalte 94 continue d'exister, d'être un club singulier et perpétue l'esprit voulu et créé par les anciens. Merci donc à toi Daniel

nortain 29/03/2020 20:23

Ho ...Hé... vive le sport'ées vous bien...!

Jean*paul